Ni effraction, ni vols, ni dégradations,  uniquement des photos...


CHÄTEAU MICKEY


L'histoire:  

Château du 17ème siècle, remanié au 18ème après un incendie, situé à 700m d'altitude en région PACA.

En 1932 le château est racheté par le département pour devenir un préventorium pour enfants puis un centre de convalescence pédiatrique en 1981.

En 1995 le château est rattaché au centre hospitalier psychiatrique voisin jusqu'en 2013.

Inoccupé jusqu'en 2018, il est alors racheté. Le nouveau propriétaire avait l'intention d'en faire un internat d'excellence...puis emble ensuite vouloir en faire un hôtel restaurant de luxe...des projets restés au stade de projets...


L'exploration (2022):

Une adresse pointée depuis bien longtemps, mais son éloignement, des articles lus ici ou là relatant les projets de reconversion, ont fait que j'ai délaissé ce spot très longtemps...Jusqu'au jour où de retour d'un séjour au soleil, je décide d'un léger crochet pour aller me rendre compte de visu... 

Quasi persuadé que ce château n'est plus urbex j'emprunte sans complexe la route en lacets qui m'amène au pied du domaine.

Pas âme qui vive, je me gare à l'ombre d'un arbre centenaire, le château en ligne de mire...Il n'est pas en réhabilitation, loin de là, il est même ouvert aux quatre vents...Je laisse provisoirement les bâtiments annexes sur ma gauche pour m'approcher du château...Le plus simple est encore d'entrer par la porte principale, par l'entrée principale devrais je dire car il n'y a plus de porte... 

Des années d'abandon, des projets qui n'aboutissent pas, l'isolement, manque de surveillance, le temps qui passe,, la destinée de ce genre de lieux est malheureusement programmée: vols, vandalisme... 

Dès l'entrée je mesure l'étendue des dégâts...Malgré cela un un bel escalier atypique fait encore sensation et je me laisse tenter par quelques photos avant de l'emprunter plus tard...

Le site est immense, je ne visiterai pas tout..., aucune pièce n'a échappé aux dégradations, chapelle comprise et les annexes que je visite en dernier lieu ont subi le même sort, bien triste, la bêtise humaine est un puit sans fond...

j'étais loin d'être sûr de pouvoir y faire des photos alors je repars malgré tout assez satisfait de ma visite en souhaitant qu'un projet sérieux voit enfin le jour, le potentiel existe...