Voyages Etranger

Nous sommes en Ethiopie au lac Karoum, dans la dépression du Danakil, à -125m au dessous du niveau de la mer dans le pays des Afars, un peuple majoritairement musulman qui vit du sel depuis la nuit des temps... Une région inhospitalière à proximité du volcan Dallol (des images du Dallol prochainement) On s'attendait à une caravane de chameaux et notre première rencontre fût avec une caravane d'ânes et donc une petite déception photographique... mais quand même...

Le lac Karoum ou Assalé se situe dans la dépression du Danakil, au nord de l'Ethiopie, tout proche de la frontière avec l'Erythrée 150 mètres au dessous du niveau de la mer ce lac salé est exploité par les Afars qui y extraient les plaques de sel convoyées à dos de chameau. (Cette exploitation du sel fera l'objet d'un article spécifique ...)

Je vous ai dans un précédent article présenté l'ethnie Mursi ICI Toujours dans la vallée de l'Omo, je vous emmène aujourd'hui à la rencontre de l'ethnie Dassanech Les Dassanech sont traditionnellement des pasteurs vivant à l'origine au kenya, Sud Soudan et Ethiopie mais ayant perdu une grande majorité de leur terre, ils sont aujourd'hui en grande partie installés en Ethiopie, dans la vallée de l'Omo. Ils y seraient environ 48000 (recensement 2007) soit 0.07% de la population totale...

Il y a plus de 100 000 ans on en rencontrait dans toutes les savanes d'Afrique, de la côte algérienne à l'Afrique du Sud; Aujourd'hui le Gélada vit uniquement sur les hauts-plateaux d'Erythrée et en Ethiopie...c'est donc là que je l'ai rencontré. Il est encore appelé Singe lion

La fin du voyage au Pérou-Bolivie passait par l'Atacama, 1 journée, et 1/2 journée également à Santiago pour rejoindre l'aéroport et la France. J'étais déjà allé au Chili en 2010 dont une semaine dans l'Atacama, j'avais alors séjourné à San Pedro de Atacama... Beaucoup de monde en 2018, beaucoup, beaucoup plus qu'en 2010... J'y ai cherché l'endroit ou j'avais loué alors cette petite maison:

Ici on ouvre un robinet et l'eau coule, on tourne un bouton et on peut se chauffer, cuisiner... En Ethiopie, dans les villages, l'eau est parfois à des km de là et l'électricité n'existe tout simplement pas; l'approvisionnement en bois et en eau est la première des préoccupations au quotidien....


Mais avant la laguna, un arrêt au canyon de Las Rocas


Les Mursi sont des habitants semi nomades de la vallée de l'Omo dans le sud de l'Ethiopie Ils sont l'un des derniers peuples d'Afrique dont les femmes portent des ornements labiaux ("Dhébé") et auriculaires en forme de disque plat, d'ou leur nom de "femmes à plateau" Le but de cette pratique n'est pas forcément connu même si des hypothèses existent...Dans tous les cas le fait de porter un dhébé a aujourd'hui une fonction purement esthétique, symbole de beauté mais aussi de prestige,...

Afficher plus